• Auteur
    Messages
  • #6176

    olivier
    Participant

    Bonjour.

    Nous avons eu hier la visite d’un technicien du GDSA, par ailleurs apiculteur à Régusse, dans le cadre d’un contrôle lié à notre inscription au PSE( Plan sanitaire d’élevage ), afin de vérifier, enseigner, voir préciser un certain nombre de pratiques visant à limiter les risques sanitaires.

    Un peu dubitatif au départ, l’entretien s’est révélé très riche et fructueux, et a permis de nous apercevoir que notre pratique était dans l’ensemble cohérente.

    Merci à VarApiloisirs pour ces enseignements et pour la patience des personnes qui les diffusent.

    (Bon, je sais, ça fait un peu f…., désolé!).

    Tout ça pour dire que si vous avez ce type de visite, considérer la chose comme un point positif, d’autant qu’elle est obligatoire.

    http://gdsa83.fr/la-sante-de-labeille/la-prophylaxie/pse/

    A bientôt .

    Olivier Nedelcu

     

     

  • #6179

    Eric
    Participant

    Bonjour,

    Merci Olivier pour ce compte-rendu de la visite du TSA sur ton rucher et d’avoir vu son intérêt.

    Normalement, le GDSA, via ses vétérinaires et ses techniciens sanitaires apicoles, doit contrôler l’ensemble des ruchers inscrits au PSE une fois tous les cinq ans. C’est donc une bonne chose que le GDSA ait maintenant les moyens d’appliquer cette règle. Ces visites sont faites dans l’intérêt de tous et permettent soit de conforter les bonnes pratiques ou soit de combler des lacunes et d’améliorer le suivi sanitaire des colonies.

    D’autres adhérents vont certainement recevoir ces visites et il faut évidemment réserver un bon accueil aux TSA et en retirer tous les enseignements.
    Je rappelle par ailleurs qu’en cas de problème sanitaire et du besoin d’avoir un diagnostic, chaque adhérent du GDSA peut demander une intervention du TSA.

    Eric

  • #6184

    Jackie
    Participant

    Bonjour Olivier, merci pour ce post mais surtout pour ton analyse. Afin de nous améliorer dans la transmission de notre savoir sur notre passion commune, y aurait-il un élément sur lequel tu as été contrôlé et qui a posé soucis ou sur lequel nous n’avions jamais parlé? Bien a vous 2. Jackie

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.