• Auteur
    Messages
  • #2967

    Président
    Modérateur

    Compte rendu de récupération difficile d’un essaim à Noël 2018, envoyé par Olivier. Consulter le fichier joint pour des photos très intéressantes.

     

    Bonjour à toutes et à tous.

    Je reviens vers vous suite au signalement d’un essaim qui avait eu lieu avant les fêtes 2018, sur les hauteurs de Ste Maxime.

    Je me suis donc rendu sur place et ai pu constater qu’il s’agissait d’une colonie installée sur cires dans un faux plafond. La maison était en travaux. Le propriétaire et les maçons avaient fait un petit trou dans une salle de bain et nous avons donc pu localiser les cires. Celles-ci se trouvaient au point le plus haut de la maison, dans le faux plafond de la cage d’escalier au niveau du faitage.

    J’ai donc décidé, avec l’accord du propriétaire d’ouvrir un trou beaucoup plus gros à l’aplomb des cires afin de voir un peu mieux la situation.

    Une fois l’ouverture créée, j’ai pu découvrir plusieurs choses :

    –        Des millions d’abeilles mortes sur le faux plafond, une couche d’une épaisseur de 4 ou 5 cm  (et je ne suis pas marseillais …)

    –        Une population d’abeilles assez importante que l’on devinait au bruit, plus que l’on ne la voyait

    –        Et enfin des cires partiellement cachées par la laine de verre mais qui semblaient assez conséquentes.

    Vu l’ampleur de la tache et la complexité de la récupération, nous avons décidé que l’intervention se ferait entre Noël et le jour de l’an,  lorsque la maison serait inoccupée.

    La météo du 24 décembre se présentant comme idéale (20 degrés et du vent),  Jackie, Sylvie et moi avons décidé de passer à l’action.

    Après avoir dégarni les PST de la laine de verre, je constate que les cires font… 80 cm de haut !!

    On s’organise, Jackie (le + grand et le + mince…)  dans le faux plafond découpe les cires, Sylvie les transporte et moi je les mets sur cadres.  Bilan : des cires vides, beaucoup de cires avec du miel et un peu de couvain.

    Après près de 5 h de travail, toutes les cires sont enfin enlevées, et une ruche est remplie avec des cadres de couvain et de miel. La plupart des abeilles sont transvasées dans la ruche, les autres rentrent tranquillement par le trou de vol.

    Le reste des cires a rempli 2 auges de maçon.

    L’opération terminée, je contacte le propriétaire pour l’en informer. Rassuré, il me dit alors qu’il est content que nous ayons récupéré cet essaim qui était là depuis… 2007 !!!

    D’où la taille des cires et le nombre d’abeilles mortes sur le faux plafond….

    La ruche a été récupérée le surlendemain tôt le matin et tout semble bien se passer pour l’instant.

    Merci à Jackie et Sylvie pour leur aide.

    Olivier P.

     

     

    fichiers attachés:
    You must be logged in to view attached files.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.