Vous lisez 6 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #6626
      antoineleliep
      Participant

      Bonsoir a tous,

      j’ai regardé cette vidéo sur les maladies des abeilles réalisée par un apiculteur professionnel en compagnie de son vétérinaire départemental. J’ai appris beaucoup de choses et je vous conseil de la regarder, en deux temps si il le faut ( elle dure 1H30) car elle est très technique mais compréhensible par tous !!!

      en lien sous la vidéo le tableau des facteurs de risques a télécharger

      je vous met également le lien pour la première partie de la vidéo qui parle du varroa et des méthodes de comptages qui est très complète aussi !!

      bon week-end à tous !

      Antoine

       

    • #6628
      Gilles
      Participant

      Merci beaucoup Antoine, j’ai commencé à regarder mais il me faut un peu de temps pour le tout. Première impression : sérieux et pédagogique.

      Bon Dimanche et bravo pour ta recherche.

      Gilles

    • #6630
      Francis
      Participant

      Bonjour Antoine

      Je connais cette chaîne sur Youtube. j’avais déjà regardé la première partie sur le varroa. Très instructif et comme le dit Gilles très pédagogique.

      Je vais regarder maintenant la deuxième partie.

      Je suis les vidéos de cet apiculteur depuis le début il y a trois ans. Très intéressant et Léandre, avec toute la passion et la sensibilité qui l’anime nous fait partager son quotidien.

      Bon dimanche

      Francis

       

    • #6635
      Gilles
      Participant

      j’ai avancé dans le « visionnage » de la première vidéo sur le varroa et je trouve que c’est excellent, notamment sur l’importance primordiale que le vétérinaire donne à cet acarien pour la santé, voire la survie de la colonie. Ceci nous conforte, notamment Eric et Jackie, dans le véritable combat mené contre le varroa au rucher-école et à la sensibilisation des adhérents à ce problème. Je retrouve beaucoup des bons conseils donnés par eux : tout le monde a du varroa et « ne pas faire l’autruche », il faut traiter au plus tôt (préserver les fameuses abeilles d’hiver de Jackie…), etc….  Je ne suis qu’à la moitié de cette première vidéo, mais je suis impatient de regarder la suite. Il y a évidemment beaucoup de choses que l’on savait mais on ne connaît pas forcément les études les plus récentes et il est bon d’entendre le maximum de « sons de cloches ». Merci Antoine !

    • #6637
      antoineleliep
      Participant

      Merci Gilles pour ton retour sur visionnage …

      La deuxième partie de la vidéo sur les maladies est aussi appuyée sur differentes études plus ou moins récentes.

      Moi aussi je suis les videos de cet apiculteur depuis la toute première il y a trois ans ( j’en ai ratée aucune)  et sans faire de publicité pour lui je trouve que certaines de ses videos sont (ou devrairent être) des références pour tous ( debutants, confirmés… On a toujours des choses à prendre ! )

       

       

    • #6644
      Jackie
      Participant

      Bonjour, sans conteste il s’agit du meilleur exposé que j’ai eu l’occasion de voir sur le net ou ailleurs. Langage explicite, cas concret, rien de superflus: bref très bon.

      Si on regarde le schéma, il s’approche très bien de notre région car à un moment le vétérinaire dit que la ponte commence en fin janvier: perso je la constate depuis deux ans début janvier.

      Quelques points importants parmi tous ceux expliqués: Nourrissement du varroa: corps gras de l’abeille,    Août: début naissance abeille d’hiver. Je rappelle quelles sont plus grasses que celles d’été: voir le point précédent.    12 semaines de traitement Apivar: ce n’est qu’une piqûre de rappel    Pas d’arrêt de ponte: méfiance donc à la réinfestation   Toutes les ruches ont du varroa: irresponsable de croire ou dire le contraire (réinfestation à cause rucher non traité, par ruche en transhumance non traitée,….)
      J’apporterai une précision car il en parle au moins à deux moments: le varroa préfère le couvain de mâle. Vrai car n’oublions pas que la cellule est plus grosse, que les nourrices interviennent très souvent avant l’operculation, et qu’il faut plus de temps aux abeilles pour fermer l’opercule: cela multiplie donc le taux d’infestation par rapport à une cellule d’ouvrière. J’avais posé la question à l’ADAPI car beaucoup pense que c’est le varroa qui choisi ou fait choisir à l’abeille d’aller sur une alvéole de mâle et c’est la réponse que j’avais obtenue.
      Pour le livre cité au début je le possède et il est très bien et je peux le prêter. Je crois qu’Eric le possède aussi. Ce qui me rassure, c’est que je n’ai pas trouvé de discordance entre ce que nous disons au rucher école et cet exposé.

      Merci Antoine de l’avoir mis sur le forum car je n’ai pas vu passer les 1h19mn.

      Jackie

    • #6657
      Jackie
      Participant

      Bonjour, second exposé tout aussi bon que le premier.

      Plusieurs points clés cités par le vétérinaire: si on veut lutter contre les virus, il suffit de lutter contre varroa, gestion collective (les apiculteurs) contre varroa, bonnes pratiques apicoles (désinfection lève cadre, changement des cadres régulier,….). Si on regarde bien, tout dépends de nous.

      Jackie

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.